Headerbild

Susan Sontag à la Bibliothèque nationale de Sarajevo, détruite (Photographie : Annie Leibowitz)

Susan Sontag in Sarajevo

/

/

Français

Susan Sontag à la Bibliothèque nationalede Sarajevo, détruite (Photographie : Annie Leibowitz)

PROJECT CASSANDRA

Détection précoce de crise grâce à l’analyse littéraire

L’équipe de recherche du projet Cassandra analyse la littérature des régions menacées par des conflits. L’objectif est d'identifier et de signaler les problèmes clés et les processus de la réception des œuvres littéraires et ainsi d’identifier le potentiel de crises et de violence et leur dynamique probable à un stade précoce.

Les conflits politiques, sociologiques ou religieux sont des phénomènes complexes. Ils impliquent des crises de légitimation, d’identité et de valeurs et se développent principalement selon les dynamiques émotionnelles. Les premières études du projet Cassandra sur la guerre au Kosovo (1998/99), au Nigéria et en Algérie ont montré que l’évaluation et l’analyse de la littérature peuvent être utilisées pour une détection précoce de crise et indiquent où et comment les perceptions et les interprétations de la réalité changent.

Les textes influencent les points de vues des groupes et des sociétés – souvent des années avant que ces changements ne se manifestent sous la forme d’actions concrètes. Accorder une attention particulière à la fiction et aux récits actuels et émergents permet une compréhension approfondie des racines du conflit et de son contexte mental et émotionnel. Cela permet une reconnaissance précoce des conflits latents / prolongés et des récits comportant la violence. Le projet est financé par le ministère fédéral allemand de la défense (BMVg).

> PLUS D’INFORMATIONS SUR LE PROJET

Cassandra Weltkarte

Régions étudiées en 2018/2019, autres analyses en cours.

> Le régions

Actualitiés

Goethe-Institut, Paris
Algérie: Paroles d’écrivains

15 Mai 2019

Identification précoce de crises par l’étude de la littérature – Boualem Sansal, Yahia Belaskri et Jürgen Wertheimer ont discuté notamment avec Amira-Gehanne Khalfallah, Sarah Haider, Alexis Jenni, Adlène Meddi, Sabrina Kassa, Wassyla Tamzali, Anouar Benmalek, Bouziane Ahmed-Khodja, Mohamed Kacimi et Alice Schwarzer.

> En savoir plus

La littérature – un instrument de pronostics?

8 Avril 2019

Entretien avec Aleida Assmann, professeur de littérature et spécialiste de la «mémoire culturelle».

> En savoir plus

Yahia Belaskri
«Que peut la littérature» ? 

13 Mars 2019

L’écrivain algérien Yahia Belaskri est conscient de la pertinence sociale de la littérature pour la culture algérienne. Hier et aujourd’hui. Un plaidoyer pour la visibilité des écrivains algériens dans la sphère politique.

> En savoir Plus

Cassandra

© 2018 Projet d’étude Cassandra — Identification précoce de crises par l’étude de la littérature
Weltethos-Institut, Hintere Grabenstraße 26, 72020 Tübingen, Allemagne
Téléphone +49 70 71 5 49 40 30, info@projekt-cassandra.net

Contact     Impressum     Datenschutz