/

/

FR

Détection précoce de crise grâce à l’analyse littéraire

Depuis septembre 2017, l’équipe de recherche élabore des moyens pour utiliser les textes littéraires comme dispositifs pronostiques pour la prévention de la violence.

La Littérature comme dispositif de prognose

Bien que les approches de recherche antérieures aient déjà souligné l’importance du langage et des textes dans la dynamique des conflits et des crises, la prise en compte des textes littéraires dans les processus analytiques et pratiques de prévention de la violence n'a jamais été prise en considération.

La littérature offre des possibilités nombreuses d’analyse des évolutions sociales et des conflits politiques. Cependant, jusqu’à maintenant, elle n’a pas été considéré comme un outil de détection précoce des crises. D’une part, les premières études de notre projet ont montré que les textes littéraires peuvent être indicateurs de changements émotionnels (perception de la menace, sentiments nationalistes / séparatistes) et de conflits internes à la société beaucoup plus tôt que les autres médias. En revanche, ils peuvent également affecter la perception et donc les actions des parties en conflit. En ce sens, les textes littéraires peuvent être une partie active de la dynamique d’une crise. 

Nous souhaitons prendre la littérature avec un peu plus de sérieux, la considérer comme un « sismographe » et utiliser systématiquement son potentiel pronostic dans le cadre de notre étude et le mettre à disposition des praticiens de la politique pour la détection précoce des crises. Notre objectif n’est pas la prédiction de certains événements, mais la mise en évidence précoce de changements dans les contextes sociétaux et le développement d’un système d’indicateurs qui permet le pronostic d’une escalade imminente du conflit sur la base de modèles pertinents dans la réception des œuvres littéraires.

Au centre de nos recherches se trouve le développement d’une méthode prospective basée sur une analyse de l’infrastructure littéraire (marché du livre, prix littéraires, listes de best-sellers, les réseaux de distribution du livre), du paysage littéraire et de la réception des œuvres littéraires De plus, nous voulons transférer ces facteurs et les représenter dans une « carte des conflits et des émotions (conflict and emotion map) ». Le terme « carte » indique un concept de représentation cartographique des signaux faibles (qui restent sous le radar des approches conventionnelles) et des questions clés de la société, de la dynamique émotionnelle, ainsi que des tendances émotionnelles dans les régions potentiellement sujettes aux crises, sur la base d’une analyse littéraire.

Pourquoi la littérature ?

En tant que reflet des expériences émotionnelles collectives, les textes littéraires verbalisent les traumatismes, les peurs et les espoirs qui animent et mobilisent les gens. En repérant les « courants profonds » émotionnels et mentaux dans une région en conflit, ils fournissent une sorte de « boîte noire » qui permet un aperçu de la dynamique complexe du développement d’un conflit. Selon la prémisse de base, les régions en crise se situent au point d’intersection entre les faits et les fictions et nécessitent donc une analyse politique aussi bien que littéraire.

Quel choix de textes ?

Le corpus de texte qui constitue la base des études est le résultat d’une série de processus de sélection qui sont principalement orientés vers la réception d’un texte et son impact. L’équipe de recherche suppose que les textes qui résonnent dans la société et deviennent ainsi pertinents peuvent être identifiés par exemple par le nombre d’exemplaires vendus (best-sellers), le nombre de nouvelles éditions, les prix de littérature et les critiques. Alors que les textes discursifs et critiques montrent des déficits, des ruptures et des tabous au sein de la société, les textes idéologiques et ceux incitant ou justifiant la violence peuvent favoriser la création des clichés sur l’ennemi et accélérer les dynamiques violentes.

Cassandra

© 2018 Projet d’étude Cassandra — Identification précoce de crises par l’étude de la littérature
Weltethos-Institut, Hintere Grabenstraße 26, 72020 Tübingen, Allemagne
Téléphone +49 70 71 5 49 40 30, info@projekt-cassandra.net

Contact     Impressum     Déclaration de confidentialité